Billetterie de l'orange bleue*

Toute l’équipe de la Direction de l’Action Culturelle - celle du Salon du livre jeunesse, de l’Espace Culturel l’Orange Bleue*, du Conservatoire et de Jeux, Fête et Maths - s’invite chez vous pour revivre les moments d’émotion et de partage que nous avons vécus ensemble, pour vous proposer ses coups de cœur numériques, et même, pour vous faire découvrir de façon décalée ce qu’elle n’a pas pu vous présenter physiquement. Chacun vous proposera à tour de rôle, du mardi au samedi une chronique sur le site internet.

Rdv maths et culture scientifique du 2 mai : Poésie des formes élémentaires

 

 

TARIF(S) : Accès libre et gratuit

Découvrez l'atelier ci-dessous

Programmation
Mardi
26/05/2020
Mercredi
27/05/2020
Jeudi
28/05/2020

Poésie des formes élémentaires

A l’école primaire, on découvre des formes, assez abstraites, qui ont plusieurs côtés et des sommets : les polygones. Certains ont trois côtés, les triangles, d’autres quatre, les quadrilatères (avec parmi eux, les carrés, les rectangles…), d’autres cinq, six, sept …. Plus on avance dans la scolarité, plus on découvre qu’ils ont des propriétés assez amusantes.

(si vous avez envie de réviser la notion de polygones à partir de petits films pédagogiques et rigolos, vous pouvez aller sur le site du réseau CANOPE ICI .

On peut trouver pleins d’applications utiles à ces formes simples, mais on peut aussi avoir envie de chercher à faire de beaux dessins, des petits films, ou même des poèmes.

1ère activité du jour : le Tangram

Tangram

Lors de la dernière édition de Jeux, Fête et Maths, peut-être avez-vous entendu parler du Tangram : une technique pour créer des illustrations à partir de formes élémentaires : 2 petits triangles (rectangles isocèles), 1 triangle (rectangle isocèle) moyen, 2 grands triangles (eux aussi rectangles isocèles), 1 carré et 1 parallélogramme.

Sachez qu’il y a une jolie légende autour du Tangram que je vous raconte (briévement) ici :

La légende du Tangram

Format: PDF

Poids: 105,06 ko

Télécharger

La première activité que je vous propose, est de créer vos propres images à partir des pièces du Tangram et de nous les envoyer à dmoreau@eaubonne.fr. Nous publierons, dans une prochaine chronique, une sélection des images envoyées !

Pour réaliser l'atelier :

  •           Imprimer les pièces du Tangram ICI
  •           Puis les découper
  •           Et enfin les ré agencer pour constituer vos propres images.

Quelques modèles pour se lancer ici , ici , ou ici

Un livre à (re)découvrir :

Peut-être avez déjà rencontré l’auteur Sylvain Lamy lors du Salon du Livre Jeunesse d’Eaubonne 2018, ou lors de la dernière édition de Jeux, Fête et Maths, ou même dans une classe à l’école du Mont d’Eaubonne? 

Son très beau livre, Tangram, (écrit avec Alice Brière Hacquet – Editions 3e Œil) où il a créé ses illustrations à partir des éléments du Tangram, réalisés en Tampons est à découvrir ici :

2ème activité : Animer vos créations en Tangram par la technique du Stop Motion

Avec la classe de GS/CP de l’école Flammarion, les élèves ont été encore plus loin avec le Tangram, en créant… de petits films d’animation.

Pour cela, nous avons utilisé la technique du Stop Motion :

Les élèves ont :

  • Créé une première figure en Tangram et l’on prise en photo.
  • Puis ils ont déplacé légèrement les pièces, et pris une nouvelle photo.
  • Un nouveau déplacement, une photo… Et ainsi de suite jusqu’à décomposer la figure pour en créer une nouvelle, ou déplacer la figure…
  • Puis en rassemblant toutes les photos et en les faisant passer l’une après l’autre, on a créé un petit film.

Découvrez le résultat :

A votre tour, vous pouvez tenter de réaliser chez vous un film en stop motion. Vous pouvez, par exemple, utiliser un smartphone et l’application Picpac (https://picpac.tv/ pour Android) ou Stop motion Studio (https://apps.apple.com/us/app/stop-motion-studio/id441651297 sur l’apple store)

Envoyez-nous vos films à l’adresse : dmoreau@eaubonne.fr

Quelques films à découvrir

L’idée de ces films nous a été inspiré par ceux de deux cinéastes québécois, que nous pouvons découvrir sur le site de l’Office National du Canada, qui les mets gracieusement en ligne.

Je vous propose de les découvrir.

  • Il y a d’abord Le merle de Norman McLaren (1914 – 1987)

Ce film est créé à partir de papier découpé. Pour en savoir plus sur Norman Mc Laren, vous pouvez aller jeter un coup d’œil ici

  • Puis ces deux films de René Jodoin (1920 – 2015) où l’on voit des ballets de formes :

Notes sur un triangle (1966)

Ronde carrée (1961)

En savoir plus sur René Jodoin ici

Des poèmes

Mais les cinéastes ne sont pas les seuls à s’amuser avec les mathématiques, et les formes élémentaires. Ils ont également inspiré des poètes.  

Parmi eux, on peut citer ce grand poète français, Eugène Guillevic, mort en 1997 (pour une biographie, voir par exemple ici , et notamment au recueil Euclidiennes publié aux Editions Gallimard dont on peut trouver facilement des extraits sur des blogs comme par exemple ici

Un bon plan « Film » à ne pas manquer !

Pour finir, saviez-vous que le célèbre photographe Man Ray était lui aussi fasciné par les formes mathématiques ! Il ne s’agit plus ici de formes élémentaires, mais d’éléments un peu plus compliqués (polyèdres, quadriques, surfaces réglées…) qui constituent la collection d’objets mathématiques de l’Institut Poincaré.

L’Institut Henri Poincaré a produit récemment un document sur ce sujet fascinant : Man Ray et les équations Shakespeariennes, mis gratuitement en ligne, avec Beaux Arts Magazine, à l’occasion du confinement et jusqu’au 17 mai 2020 :

A ne pas manquer ! Vous y découvrirez comment la folie de certaines formes mathématiques a pu inspirer le suréalisme.

Prenez soin de vous et à la semaine prochaine !